Zoom Château Ferrière 2015

Château Ferrière 2015

€52,00
2015 est le premier millésime certifié en agriculture biologique du Château Ferrière. Il est aussi en conversion en biodynamie.
On apprécie l'élégance, la rondeur et la finesse de ce millésime remarquable. Un vrai écrin de velours.

Au nez, le vin présente une grande finesse et de la complexité. Nous y décelons des fruits noirs mûrs comme le cassis et le sureau ainsi que des notes de tabac. En bouche, nous apprécions sa rondeur, sa minéralité, ses tanins fins et enveloppés et sa puissance. Une très belle définition et une grande élégance. Dans son écrin de velours, 2015 est un grand millésime à l’équilibre remarquable.

VINBLADET, P. WINDING, 95-96/100 - "Parfum incroyablement beau, floral avec des violettes, des cerises mûres, une belle douceur avec des tons intégrés du plat. Structure élégante, gros fruit mûr, très corsé et en même temps aérien avec un arrière-goût long avec des fruits mûrs et purs. Un vin gracieux avec une belle énergie. "

VINOUS, 94/100.

JAMES SUCKLING, 94/100 - "Une palette de baies noires très affirmées, de prunes minérales et de bois de cèdre. La bouche est musclée. Les tanins s'affirment avec fermeté."

WINE ENTHUSIAST, 94/100 - "Un vin en conversion vers la biodynamie. Ferrière est étroitement lié au Château Durfort-Vivens, aussi bien par ses pratiques viticoles que par le lien familial. Tanins poudreux et cassis fruité, ce vin est à la fois riche et fondant, se terminant par une croquante acidité."

Les pluies de l’hiver ont permis de recharger les réserves en eau du sol. A partir d’avril, les conditions thermiques favorables, associées à un rechargement hydrique correct des sols, ont contribué à un débourrement homogène. L’été devint très chaud à partir du 25 juin et la première phase de la véraison a été freinée par ces conditions sèches. Ces conditions hydriques restrictives dans un contexte thermique chaud ont été favorables à l’épaississement des pellicules, à leur chargement en tanins et à l’évolution rapide des pépins. C’est à partir de fin juillet que les conditions hydriques changent radicalement. On observa alors une succession d’épisodes pluvieux qui ont permis de débloquer la véraison. Nous avons aujourd’hui la certitude que 2015 sera un grand millésime. Les merlots présentaient une qualité exceptionnelle et quant aux cabernets, ils ont pu mûrir jusqu’au bout et leurs tanins se sont affinés en septembre. Les vendanges ont eu lieu du 16 septembre au 2 octobre 2015.

Vignoble de 20 hectares au sein de l'appellation Margaux, sur un terroir composé de graves profondes sur marnes calcaire. Le cru est certifié en agriculture biologique et est en cours de conversion en agriculture biodynamique. Assemblage de 63% cabernet sauvignon, de 33% merlot, de 4% petit verdot. Château Ferrière 2015 a été élevé en barriques pendant 18 mois dont 40% de barriques neuves.

Commentaires de dégustation   

Au nez, le vin présente une grande finesse et de la complexité. Nous y décelons des fruits noirs mûrs comme le cassis et le sureau ainsi que des notes de tabac. En bouche, nous apprécions sa rondeur, sa minéralité, ses tanins fins et enveloppés et sa puissance. Une très belle définition et une grande élégance. Dans son écrin de velours, 2015 est un grand millésime à l’équilibre remarquable.

Notes des critiques   

VINBLADET, P. WINDING, 95-96/100 - "Parfum incroyablement beau, floral avec des violettes, des cerises mûres, une belle douceur avec des tons intégrés du plat. Structure élégante, gros fruit mûr, très corsé et en même temps aérien avec un arrière-goût long avec des fruits mûrs et purs. Un vin gracieux avec une belle énergie. "

VINOUS, 94/100.

JAMES SUCKLING, 94/100 - "Une palette de baies noires très affirmées, de prunes minérales et de bois de cèdre. La bouche est musclée. Les tanins s'affirment avec fermeté."

WINE ENTHUSIAST, 94/100 - "Un vin en conversion vers la biodynamie. Ferrière est étroitement lié au Château Durfort-Vivens, aussi bien par ses pratiques viticoles que par le lien familial. Tanins poudreux et cassis fruité, ce vin est à la fois riche et fondant, se terminant par une croquante acidité."

Le millésime 2015   

Les pluies de l’hiver ont permis de recharger les réserves en eau du sol. A partir d’avril, les conditions thermiques favorables, associées à un rechargement hydrique correct des sols, ont contribué à un débourrement homogène. L’été devint très chaud à partir du 25 juin et la première phase de la véraison a été freinée par ces conditions sèches. Ces conditions hydriques restrictives dans un contexte thermique chaud ont été favorables à l’épaississement des pellicules, à leur chargement en tanins et à l’évolution rapide des pépins. C’est à partir de fin juillet que les conditions hydriques changent radicalement. On observa alors une succession d’épisodes pluvieux qui ont permis de débloquer la véraison. Nous avons aujourd’hui la certitude que 2015 sera un grand millésime. Les merlots présentaient une qualité exceptionnelle et quant aux cabernets, ils ont pu mûrir jusqu’au bout et leurs tanins se sont affinés en septembre. Les vendanges ont eu lieu du 16 septembre au 2 octobre 2015.

Description avancée   

Vignoble de 20 hectares au sein de l'appellation Margaux, sur un terroir composé de graves profondes sur marnes calcaire. Le cru est certifié en agriculture biologique et est en cours de conversion en agriculture biodynamique. Assemblage de 63% cabernet sauvignon, de 33% merlot, de 4% petit verdot. Château Ferrière 2015 a été élevé en barriques pendant 18 mois dont 40% de barriques neuves.