Zoom Château Ferrière 2009

Château Ferrière 2009

€75,00
Les conditions climatiques ont été particulièrement favorables au cycle végétatif de la vigne et à la maturation du raisin. L'équipe technique s'est régalée à vinifier ce grand, très grand millésime. Selon le critique français Jacques Dupont, le millésime 2009 du Château Ferrière est sur la fraicheur, l'élégance et présente une bouche tout en finesse.

La robe est sombre et violacée. Au nez, on distingue des notes de cassis, prune, cerise et de baies rouges mais également florales. En bouche, il se révèle élégant avec un bel équilibre et une belle acidité. 

JAMES SUCKLING, 93/100 - "Un vin parfumé, de framboises et de fleurs accompagnées de notes de citron. Belle amplitude, avec des tanins très fin et une finale moelleuse en bouche. Austère aujourd'hui mais d'une belle élégance."

LE POINT, 16.5-17/20 - "Violette, sureau, bouche ronde, moelleuse, souple, le style s’est beaucoup assoupli, frais, gras, dense, moelleux, long, droit. Très frais, élégant, un milieu de bouche tout en finesse."

THE WINE SPECTATOR, 90-93/100 - "Des arômes minéraux et de myrtille. Ample, aux tanins soyeux, une finale aux arômes de bois de santal, de baie et de fleurs. Un jeune vin rouge, très raffiné."

DECANTER, 16+/20 - "De beaux fruits rouges denses et parfumés, une belle concentration et une bonne extraction, le tout dans le style élégant de Margaux, avec souplesse et finale agréablement nette."

Les conditions climatiques ont été particulièrement favorables au cycle végétatif de la vigne et à la maturation du raisin. Les orages de grêle du mois de mai ont endommagé 15% de la surface totale du vignoble bordelais. La gravité des dégâts a été très variable selon les parcelles, avec pour conséquence une baisse de la production. Juillet et août ont connu des températures élevées et un ensoleillement généreux. Ce beau temps s’est poursuivi en septembre, avec des alternances de nuits fraîches et de journées chaudes. Ce qui a été idéal pour la maturation du raisin. Les vendanges des merlots ont débuté mi-septembre. Les baies très aromatiques et goûteuses affichent de belles concentrations en sucres et en anthocyanes avec des acidités basses. La récolte du cabernet sauvignon a débuté début octobre. Ces derniers avaient une bonne acidité et des concentrations en tanins équivalentes à 2000 et 2005.

Vignoble de 16 hectares au sein de l'appellation Margaux, sur un terroir composé de graves profondes et marnes calcaire. Viticulture durable et raisonnée, dans le respect du terroir. Assemblage de 65% cabernet sauvignon, de 30% merlot et 5% de cabernet franc. Château Ferrière 2009 a été élevé en barriques pendant 18 mois avec 40% de barriques neuves et 60% de barriques d'une année.

Commentaires de dégustation   

La robe est sombre et violacée. Au nez, on distingue des notes de cassis, prune, cerise et de baies rouges mais également florales. En bouche, il se révèle élégant avec un bel équilibre et une belle acidité. 

Notes des critiques   

JAMES SUCKLING, 93/100 - "Un vin parfumé, de framboises et de fleurs accompagnées de notes de citron. Belle amplitude, avec des tanins très fin et une finale moelleuse en bouche. Austère aujourd'hui mais d'une belle élégance."

LE POINT, 16.5-17/20 - "Violette, sureau, bouche ronde, moelleuse, souple, le style s’est beaucoup assoupli, frais, gras, dense, moelleux, long, droit. Très frais, élégant, un milieu de bouche tout en finesse."

THE WINE SPECTATOR, 90-93/100 - "Des arômes minéraux et de myrtille. Ample, aux tanins soyeux, une finale aux arômes de bois de santal, de baie et de fleurs. Un jeune vin rouge, très raffiné."

DECANTER, 16+/20 - "De beaux fruits rouges denses et parfumés, une belle concentration et une bonne extraction, le tout dans le style élégant de Margaux, avec souplesse et finale agréablement nette."

Le millésime 2009   

Les conditions climatiques ont été particulièrement favorables au cycle végétatif de la vigne et à la maturation du raisin. Les orages de grêle du mois de mai ont endommagé 15% de la surface totale du vignoble bordelais. La gravité des dégâts a été très variable selon les parcelles, avec pour conséquence une baisse de la production. Juillet et août ont connu des températures élevées et un ensoleillement généreux. Ce beau temps s’est poursuivi en septembre, avec des alternances de nuits fraîches et de journées chaudes. Ce qui a été idéal pour la maturation du raisin. Les vendanges des merlots ont débuté mi-septembre. Les baies très aromatiques et goûteuses affichent de belles concentrations en sucres et en anthocyanes avec des acidités basses. La récolte du cabernet sauvignon a débuté début octobre. Ces derniers avaient une bonne acidité et des concentrations en tanins équivalentes à 2000 et 2005.

Description avancée   

Vignoble de 16 hectares au sein de l'appellation Margaux, sur un terroir composé de graves profondes et marnes calcaire. Viticulture durable et raisonnée, dans le respect du terroir. Assemblage de 65% cabernet sauvignon, de 30% merlot et 5% de cabernet franc. Château Ferrière 2009 a été élevé en barriques pendant 18 mois avec 40% de barriques neuves et 60% de barriques d'une année.